La mairie du Vésinet a organisé une réunion de rencontre avec les habitants du quartier Princesse le 3 décembre 2008. Le maire et plusieurs de ses adjoints ont participé à cette réunion où une centaine d'habitants étaient venus dialoguer.

En ce qui concerne le projet d'urbanisation des terrains de l'hopital, les informations données par le maire ont été les suivantes :

  • rappel des caractéristiques du projet : 600 logements dont 160 logements sociaux (dont 100 à dimension familiale), 2000 habitants, 1000 voitures
  • rappel du protocole signé avec l'Etat et de la convention signée avec l'EPFY
  • choix probable d'une ZAC pour aménager ce nouveau quartier
  • lancement par l'EPFY de diverses études : circulation, pollution, topographie, appel d'offre pour le "contenu". La mairie est consultée sur les cahiers des charges de ces études
  • le financement est sans risque pour la ville du Vésinet. La ville ne paiera aucune étude, sauf si le projet ne se faisiait pas. Le ville a demandé un compte d'exploitation prévisionnel sur la période 2014/2024
  • ce sara un écoquartier : type de construction, circulation, batiment HQE (50kw/m2/an ?), parking
  • on pourra bénéficier de subventions CEDOR du conseil Général : 10 000 €/logement supplémentaire construit en comparant les périodes 2010/2014 et 2002/2004, soit environ de 4M€
  • date prévisible de livraison : 2014, si tout va bien. Incertitude sur la date de déménagement de l'IRSN, le maire ayant saisi le Sous-Préfet pour s'en inquiéter

Les habitants ont fait part de leurs inquiétudes et questions :

  • comment absorber 1000 voitures en plus, alors que les voies actuelles sont saturées (rue de l'Ecluse, route de Croissy, chemin de Ronde, pont de Bougival,...) ?
  • quels objectifs ont été donnés aux cabinets réalisant les études ?
  • que faire du profit possible dégagé par cette opération ?
  • L'IRSN déménagera t il vraiment et si oui, quand déménagera t il (il faut au moins 4 ans) ?

L'association AEB a fait remarquer les points suivants :

  • le dossier est compliqué. C'est pourquoi nous avons créé l'association AEB. AEB a commencé à travailler avec toutes les parties prenantes, dont la mairie du Vésinet
  • il faudra surveiller de très près les cabinets d'étude et leurs conclusions. Par exemple les relevés de trafic du chemin de Ronde ont été faits fin novembre, alors que de grands panneaux indiquaient que cette voie était fermée du 15 octobre au 15 novembre
  • Si l'opération immobilière dégage un profit (elle peut aussi dégager une perte), le protocole prévoit qu'il revienne entièrement à l'Etat. Il faut donc s'assurer que tous les équipements nécessaires au projet (voirie, école, crèche,...) seront bien payés par le projet.